A propos Jennifer Limare

 

Rien ne me destinait à être un jour dans l’univers de la cuisine. Personne dans ma famille n’est fin cuisinier et j’ai été plutôt nourrie aux plats surgelés Marie. 

J’ai débuté une carrière dans la Finance suivant à toute vitesse l’autoroute des conventions. A cette époque je me disais :  “C’est génial, je suis autonome financièrement, je voyage à travers le monde, je peux acheter un appartement et une voiture”. Puis au bout de 12 ans c’est le black out par Burn out. Je me retrouve en KO technique durant des mois. Je traverse la période la plus compliquée de ma vie.

Puis petit à petit , je commence à pouvoir me concentrer sur des sujets et je regarde beaucoup de documentaires. Je me passionne pour ceux qui parlent d’écologie et environnement. Je réalise à quel point la situation est dramatique ! Désolée je suis pourtant de nature hyper optimiste mais là “mes chéries c’est la cata” si on ne fait rien maintenant.

Je me rends compte également que lorsqu’on aborde le thème de l’environnement, on parle obligatoirement de l’alimentation et de l’agriculture. Ces sujets sont indissociables.

Certains documentaires m’ouvrent les yeux! Je découvre que la première cause de pollution dans le monde est l’élevage intensif des animaux. Ce que je vais apprendre ensuite en visionnant ces reportages vont me bouleverser et changer ma vision du monde. 

Je comprends alors que l’élevage est la principale cause de :

  • du réchauffement climatique
  • l’extinction des espèces 
  • la destruction de l’Amazonie
  • l’épuisement des ressources (eau..)
  • des “zones mortes” de nos océans.

Je prends également conscience de la maltraitance animale. Pratiquant le Yoga quotidiennement (de manière physique et spirituelle) j’intègre que nous n’avons aucun droit de vie ou de mort sur les autres espèces qui vivent sur notre planète. Je visionne les vidéos sur les abattoirs et elles me soulèvent le coeur.

Cette ouverture sur le monde pendant ma reconstruction post Burn out m’a radicalement changé. Je réalise que le système dans lequel nous vivons marche à l’envers. On passe notre journée à produire de la richesse pour un système (le capitalisme) et non pour les hommes et la planète. Les plus riches la pille de ses ressources sans se soucier des conséquences dramatiques que nous subissons et allons subir. Mais je n’en étais qu’une spectatrice inactive !

Il en est trop! Je n’ai jamais été une grande carnivore mais en tant que Bretonne et Aveyronnaise d’origine, les produits carnés font partie de mon éducation alimentaire. Alors en novembre 2019, de manière immédiate et radicale,  je passe de flexitarienne à végétarienne (oui je n’aime pas spécialement les cases mais comme ça c’est plus clair).

Devenir végétariennes du jour au lendemain est avant tout un acte citoyen, un acte écologique, un acte d’amour pour la planète et l’humanité . J’ai voulu être la plus active possible avec une action forte et concrète à une période de ma vie ou je n’avais pas l’énergie nécessaire pour mener d’autres actions. 

Au même moment je découvre mon intolérance au gluten. 

Il a fallu trouver un moyen d’équilibrer mes repas et leur apporter toutes les vitamines, céréales et protéines dont j’avais besoinHors de question de me retrouver avec un assiette triste, fade et ennuyeuse à mourir. Je suis trop gourmande et en plus je mange avec les yeux!! 

J’ai dû réinventer mes repas trouver de nouvelles idées, tester de nouveaux produits aux qualités nutritives insoupçonnées. La nature est si riche et nous offre est si puissant. Je passe de plus en plus en plus de temps en cuisine et me passionne  pour l’alimentation. 

Alors mon compagnon me dit “Pourquoi tu ne fais pas profiter d’autres personnes de tes recettes végétariennes et sans gluten ?” Je débute doucement avec instagram. Je me rends compte que la cuisine végétarienne et sans gluten intéresse finalement de plus en plus de monde qui ne souhaite pas forcement arrêter leur consommation de viande mais au moins la réduire fortement. 

Enfin il y a également la problématique du gluten. Ces céréales dont les gens sont de plus en plus allergiques ou intolérants. 

Comment les remplacer au quotidien quand ils sont nichés partout dans les produits de consommation courante ? Pourquoi, alors que je souffre d’une intolérance je devrais payer 3 à 4 fois plus cher ce que je consomme? Comment retrouver le goût et les textures des mes recettes préférées mais sans gluten? 

Voilà un pari compliqué au premier abords mais finalement pas si difficile après plusieurs mois d’adaptations et de tests.

Alors ce blog c’est ma nouvelles aventure, un désir de partager avec vous mes recettes végétaliennes et sans gluten. Que vous démarriez un régime végétarien ou sans gluten, pouvoir retrouver dans un seul et unique endroit les réponses aux questions auxquelles j’ai du trouver des réponses  lorsque j’ai  pris ce virage. Je vais vous confier toutes les connaissances et informations que j’ai apprises sur la nutrition végétale: ses apports, ses bienfaits, ses limites, comment les cuisiner et où me les procurer, et sans augmenter mon budget .

Je précise que je ne suis ni médecin ni diplômée en alimentation, je partage juste avec vous mon expérience afin de vous faire gagner du temps.

Cette alimentation reste encore nouvelle pour mois. Alors je vais avancer ici pas à pas et avec vous, pour vous offrir des astuces et des recettes pour une alimentation santé tout en restant gourmand et délicieux pour vos papilles.

Partager cet article :